Hommes et métiers

homme-metiers-ancien

Dès l’Antiquité

Dès l’Antiquité, un ingénieur du nom de Peccius est chargé d’organiser la production du sel de mer à AIgues-Mortes pour couvrir les besoins alimentaires de la nouvelle province de l’Empire.

 

A la fin du XVII ème siècle, 17 petits salins étaient exploités dans l’enclos de Peccais. Ils appartenaient à divers propriétaires qui, après les graves inondations de 1842, s’associèrent à un négociant montpelliérain pour fonder en 1856 la Compagnie des Salins du Midi, connue sous le nom de « Salins »

Aujourd’hui

Aujourd’hui, dix sauniers y perpétuent une tradition transmise de génération en génération, gérant les mouvements des eaux en fonction des coups de vent, des orages et de la salinité et continuent ainsi la récolte du sel et de la Fleur de Sel de Camargue.

hm-fleur
Fleur de Sel

La Fleur de Sel

En été, lorsque le vent cesse de souffler, des millions de cristaux de sel se forment à la surface de l’eau pour donner naissance à la Fleur de Sel de Camargue.

 

Dans le respect des traditions, les sauniers récoltent la Fleur de Sel de Camargue manuellement, encore aujourd’hui.

 

Sa texture fine et croustillante révèle sa saveur des mets qu’elle accompagne. Utilisée à la table ou en fin de cuisson, elle est idéale pour accommoder les grillades, les poissons et les salades de crudités. Soyeuse, légère et délicate, la Fleur de Sel de Camargue développe la puissance aromatique et offre aux saveurs un relief inattendu.

Accéder aux recettes du Saunier de Camargue